Aller au contenu

Pourquoi faire appel à un diagnostiqueur immobilier ?

Dans le cadre d’une vente immobilière ou d’une mise en location, le propriétaire du bien doit remettre au locataire ou à l’acheteur un dossier de diagnostic technique. Les diagnostics réalisés dans une maison, sont assez complexes, et seule l’intervention d’un expert est nécessaire. Le diagnostiqueur immobilier est la personne à contacter dans ce cas, car il vous aide à démonter l’état général de votre logement jusqu’au moindres petits détails.

Les diagnostics importants pour la location

Pour les propriétaires qui souhaitent louer leur bien immobilier, le diagnostic est nécessaire pour éviter tout conflit avec le futur occupant. Deux diagnostics sont proposés par la majorité des professionnels : la performance énergétique et l’état des risques. Ensuite, le diagnostic plomb pour les biens construits avant 1949 et le diagnostic amiante pour les biens construits avant 1997.

Le but de ces diagnostics est de permettre au locataire de vivre dans une habitation sécurisée. Contacter un expert en diagnostic, c’est veiller à ce que personne ne soit exposé à un vice caché. En faisant appel à un diagnostiqueur certifié, vous êtes protégés en cas de litige. Le professionnel s’occupe également de mesurer les biens.

Quels diagnostics pour la vente d’un bien immobilier ?

Les diagnostics immobiliers sont nécessaires dans le cadre d’une vente immobilière. Le vendeur doit remettre au futur acheteur tous les diagnostics réalisés au sein de la maison comme le diagnostic plomb, l’amiante, les termites. L’acquéreur s’engage en tout état de cause et le vendeur est protégé, car il possède tous les documents attestant que le bien ne comporte aucun vice caché au moment de l’achat.

Avant de procéder à l’organisation des visites, le vendeur doit posséder le diagnostic de performance énergétique. N’importe quel diagnostiqueur immobilier peut réaliser les diagnostics suivants : le diagnostic de la loi Carrez, le diagnostic de performance énergétique, la présence de termites dans le bâtiment, la présence ou l’absence d’amiante, ou le diagnostic ERNMT. Il convient avant tout chose d’évaluer la nature du logement, sa situation géographique et la date de construction. Le dossier de diagnostic technique doit être relis à l’acheteur avant la signature du compromis de vente ce qui lui garantira une meilleure connaissance du bien.

Une connaissance de l’historique du logement

Chez certains diagnostiqueurs, le moindre détail compte pour mieux être fixé sur l’histoire du bien. Le but d’un dossier de diagnostic technique est d’informer les futurs acheteurs de l’état complet du bien immobilier qu’ils sont sur le point d’acquérir. La réalisation des diagnostics immobiliers permet au vendeur de mieux préparer sa vente. Les diagnostics du diagnostiqueur immobilier dépendent de différents critères tels que :

  • Le type de bien : appartement ou maison,
  • La localisation : pour être informé des risques locaux,
  • La surface totale de la maison ou de l’appartement : à partir de 25 mètres carrés,
  • Le délai d’intervention : instantanément, dans un délai d’une semaine ou un mois,
  • L’année de permis de construire du bien immobilier (maison ou appartement).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *