Les règles de la vente d’un bien immobilier à l’étranger

Vendre un bien immobilier n’est pas toujours facile. Encore plus quand le bien en question se trouve à l’étranger. En effet, entre les démarches administratives et la mise en vente du bien, il n’est pas toujours aisé de s’y retrouver. Il existe d’ailleurs quelques règles à respecter pour la réussite d’un bien immobilier à l’étranger.

Les règles juridiques

Le premier souci quand on veut vendre un bien immobilier à l’étranger est la détermination des règles juridiques à appliquer. En général, la vente d’un bien immobilier à l’étranger est régularisée par le droit international privé. En effet, nombreux sont les pays qui ont les mêmes règles à ce sujet. Ce qui fait que les pays adoptent la loi « lexreisitae » sur la vente d’un bien immobilier à l’étranger. Une loi qui stipule que la loi qui régit la vente d’un bien immobilier à l’étranger est celle où le bien immobilier à vendre est localisé. Pour faciliter la vente de votre bien immobilier à l’étranger donc, nous vous conseillons de vous renseigner sur les règles applicables par le pays.

Les règles fiscales

La fiscalité est également un élément très important dans la vente d’un bien immobilier. Elle dépend de la législation qui s’applique à la vente d’un bien immobilier. Dans le cas de la vente d’un bien immobilier situé à l’étranger, le régime fiscal appliqué est celui où se trouve le bien en question. Il est donc important de prendre connaissance des législations fiscales du lieu où se trouve le bien à vendre. D’autre part, il est important de garder en tête que certaines conventions bilatérales vous permettent de ne pas suivre cette règle. Ce qui fait que si vous voulez vendre un bien immobilier dans un pays qui a une convention bilatérale avec la France, vous ne serez pas confronté à une double imposition. Grâce à cette convention, vous serez même exonéré d’impôt sur les plus-values immobilières ou sur la fortuneen France.

Les démarches à suivre

Les démarches à suivre pour vendre un bien immobilier à l’étranger ne sont pas les mêmes que celles en France. Ainsi pour être sûr que vous suivez bien toutes les procédures nécessaires à la vente de votre bien, il est important de se renseigner auprès des autorités compétentes sur la marche à suivre. Ainsi, vous pourrez savoir si pour la vente de votre bien immobilier à l’étranger:

  • Quelles sont les modalités de vente applicables.
  • La mise en place et la signature d’un avant-contrat de vente sont obligatoires.
  • Si un délai de rétraction pour l’acquéreur est en vigueur.
  • Quels sont les frais à prévoir pour la vente du bien et qui en ont la charge.

Nous vous conseillons de faire appel à un notaire ou à un avocat pour que tout soit en ordre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *