Réaliser un diagnostic complet de son bien avant une vente

La mise en vente d’un bien immobilier débute par la mise à disposition du public de l’annonce de vente. Pourtant, pour une vente réussie, bon nombre de travaux doivent être faits en amont. En plus des travaux de rénovation, un diagnostic complet de la normalisation de l’habitation est nécessaire. Non seulement il aidera sur la vente, mais est obligatoire.

Les diagnostics obligatoires en rapport avec la sécurité

Les diagnostics de sécurité visent à connaitre l’intégrité de l’habitation face au risque pouvant mettre en péril l’intégrité de la structure. Dans la liste des diagnostics obligatoire, on a ESRIS ou l’état des servitudes risques et d’information sur les sols. Ce dernier examine les risques face aux catastrophes naturelles comme les inondations ou la sècheresse. En plus de risque naturel, il existe aussi les risques technologiques. D’une validité réduite de seulement 6 mois, il est préférable de le renouveler le plus souvent possible. Ensuite, les risques lier au parasite comme les termites ou encore le risque d’incendie pouvant être provoqué par une installation électrique vétuste.

Les diagnostics obligatoires sur l’assainissement

En plus des diagnostics de sécurité, il y a également les constats se rapportant à l’assainissement. Ces diagnostics visent à confronter l’intégrité sanitaire de l’habitation face à divers critères. Dans cette catégorie, on vise à évaluer :

  • Les risques d’empoisonnement au plomb en faisant une analyse de la présence de plomb dans l’habitation. Cette analyse concerne l’arrivée en eau, la peinture, etc.
  • La conformité de l’installation sanitaire : dans cette partie, on inspecte minutieusement le mode d’évacuation des eaux usées, mais également de l’état de l’installation sanitaire
  • Puis, on a la performance énergétique qui vise à déterminer la consommation énergétique du logement en chauffage ainsi que la perte énergétique qu’il fait.

Réaliser le diagnostic de son habitation pour une vente en règle

Pour une vente réussie en adéquation avec ses attentes, un bon diagnostic immobilier doit être réalisé. Pour un diagnostic en respect des législations et exigences en vigueur, la meilleure solution est de faire appel par un professionnel. Certain diagnostic nécessitant que l’examinateur présente un certificat d’aptitude appelé « garanties de compétence » mais également posséder une « organisation et de moyens appropriés ». Donc bien que le diagnostic puisse être fait par le propriétaire, ces exigences incombent de faire appel à un professionnel qualifier.

Suivant la loi de la libre concurrence, le cout de ces travaux peut varier d’un prestataire à l’autre. Et dans le cas d’une vente, la facture est à la charge du vendeur. Néanmoins, il peut être inclus dans les négociations de vente. Enfin, un prix attractif sur ce type de prestation peut être un signe de qualité moindre ou d’un manquement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *